8e festival BD le 2 et 3 octobre 2004 à Bourges
 
"Bulles Libres"
Quand la BD sort de sa bulle !
De plus en plus nombreuses sont les bandes dessinées que l'on voit adaptatées au cinéma ("Astérix & la Mission Cléopatre", "Michel Vaillant", "Blueberry", "Immortel", etc...)
Si le phénomène n'est pas nouveau, on peut voir émerger une tendance inverse : Le cinéma s'invite dans la BD !
Dans l'actualité récente on peut citer cette initiative : Bernard Swysen, jeune dessinateur belge, a entrepris de reprendre un film de Claude Lelouch, Toute une vie, réalisé il y 30 ans. Il ne s'agirait pas d'un simple travail d'adaptation, mais d'un travail de fond avec les auteurs. A paraître à la rentrée en septembre, Sarah, titre du 1er tome est à suivre. On peut aussi constater que les réalisateurs de cinéma s'investissent dans la bande dessinée. Jean - Jacques Beineix (37,2° le matin, Diva, La lune dans le caniveau, etc.) a publié aux éditions Glénat, L'affaire du siécle, un projet qui lui tenait à cœur depuis 20 ans. Cette idée lui est venue après avoir lu un livre de Marc Behm, La vierge de glace.
La bande dessinée ne se limite donc pas au 9e Art.

-- Elle permet aux histoires d'avoir plusieurs vies : de l'écriture au dessin, du story-board au film, exprimant à chaque niveau un autre mode d'expression, sollicitant une autre sensibilité artistique.

-- Elle tisse un lien tacite reliant ceux qui écrivent et ceux qui mettent en images, animées ou non.
-- Elle réconcilie les réfractaires, ceux qui n'aiment pas lire des pavés noircis de caractères avec ceux qui détestent s'enfermer dans les salles trop obscures pour eux.

    ( Fred )

 

   
   
Bulles libres


www.bulleberry.com / info@bulleberry.com / © 2003 / Tous droits de reproduction réservés aux auteurs et à leurs ayant droits